2 August 2021 Etre le roi des affaires, c'est possible !

Je suis à la retraite, puis-je créer une entreprise ?

Que vous soyez à la retraite ou que celle-ci approche à grands pas, il vous est tout à fait possible de créer une entreprise, quel que soit le statut juridique choisi (auto-entreprise, EURL, SARL, portage salarial, etc.). Que ce soit pour vous assurer une rémunération plus confortable ou simplement par envie de poursuivre une activité professionnelle, les revenus issus de votre activité peuvent être, sous certaines conditions, cumulés avec la pension retraite que vous percevez (en totalité ou en partie).

Néanmoins, la création d’une entreprise pour un retraité doit respecter certaines règles que nous vous proposons de découvrir ensemble.

Créer une entreprise en tant que retraité : l’obligation de liquider sa retraite

Pour partir en retraite et toucher votre pension, vous devez obligatoirement cesser toutes vos activités professionnelles. 

Si votre projet de création d’entreprise intervient alors que vous êtes déjà à la retraite, vous n’êtes donc pas concerné. En revanche, si vous projetez de créer votre entreprise après votre départ en retraite, il vous faudra donc attendre d’avoir demandé la liquidation de votre pension retraite avant de créer votre entreprise.

Néanmoins, la loi définit une dérogation au principe de cessation totale d’activité pour les travailleurs non-salariés (TNS), quelle que soit leur activité (artisans, commerçants, industriels, etc.) dès lors qu’ils dépendent de la sécurité sociale des indépendants (ex RSI). Ces derniers peuvent alors poursuivre leur activité tout en demandant la liquidation de leur retraite.

En revanche, si vous êtes travailleur non-salarié en parallèle d’une activité salariée (et donc affilié au régime général de la Sécurité sociale), vous devez cesser votre activité salariée (mais pas votre activité d’indépendant) pour demander la liquidation de votre pension de retraite.

Créer une entreprise en tant que retraité : les démarches à accomplir pour le cumul emploi-retraite

Pour continuer à percevoir votre pension retraite en parallèle de votre nouvelle activité professionnelle, vous devez prévenir votre caisse de retraite dès le mois suivant la création de votre entreprise. 

Si vous remplissez les conditions pour le cumul emploi-retraite, celui-ci pourra être soit intégral ou bien plafonné.

Pour bénéficier du cumul emploi-retraite intégral, vous devez avoir liquidé votre retraite à taux plein (âge d’obtention automatique de la retraite à taux plein ou âge légal de départ en retraite et validation du nombre de trimestres nécessaires).

Le cumul emploi-retraite plafonné s’applique donc aux créateurs d’entreprises qui n’ont pas liquidé leur pension retraite à taux plein. Le maintien de la pension retraite est alors dépendant du revenu professionnel imposable à l’impôt sur le revenu dégagé par votre nouvelle activité. Ainsi, tout dépassement du plafond suspend le versement de la pension retraite.

Related Posts

Je souhaite modifier le capital social de mon entreprise : comment m’y prendre ?

22 mai 2021

22 mai 2021

Le capital social d’une société est défini dès sa création dans les statuts d’entreprise. Il peut être fixe ou variable...

Comment créer une entreprise de service à la personne ?

29 janvier 2021

29 janvier 2021

Vous avez bâti votre projet de création d’entreprise, défini votre business plan nécessaire au fonctionnement de votre entreprise, fait votre...

Quels bijoux pour un look chef d’entreprise ?

13 janvier 2021

13 janvier 2021

Que vous veniez de décrocher un entretien d’embauche ou que vous lanciez tout juste à votre compte, vous avez peut-être...

Je crée mon entreprise : les démarches

1 janvier 2021

1 janvier 2021

Vous avez réalisé votre étude de marché, votre business plan et trouvé le financement ou les aides nécessaires à votre...