21 June 2024 Etre le roi des affaires, c'est possible !

SCPI ou investissement locatif ?

De nombreux investisseurs choisissent l’immobilier, puisque c’est un placement à la fois sécurisé et rentable sur le long terme. Mais dans quel genre d’immobilier investir ? Une SCPI ou un logement locatif ? Pour vous aider à faire le bon choix, voici une petite comparaison de ces deux options.

La différence entre l’investissement immobilier locatif et la SCPI

Dans le cadre d’un investissement locatif, l’investisseur achète un bien immobilier sur le marché dans le but de le mettre en location afin de percevoir des loyers lui permettant d’avoir des revenus locatifs et de pouvoir payer mensuellement son emprunt bancaire. Une fois la totalité de l’emprunt payé, le bien immobilier sera entièrement à la disposition de l’investisseur et il pourra continuer de le mettre en location ou le revendre. Pour la SCPI ou société civile de placement immobilier, l’investisseur achète un parc immobilier qui peut être composé d’immeubles de bureaux, d’hôtels, de surfaces commerciales, etc. Il reçoit ensuite les loyers selon les parts qu’il a acquis. Pour investir dans une part de SCPI, vous n’avez pas besoin d’un gros budget. Un capital de 3 000 € est, par exemple, suffisant et vous pouvez le placer dans un parc immobilier diversifié. En revanche, pour acheter un bien immobilier à mettre en location, vous devez toujours investir une importante somme, 50 ou 100 fois plus.

Qu’en est-il de la rentabilité et du niveau de risque entre ces deux types d’investissement immobilier ?

Un investisseur qui prend le temps de rénover et d’améliorer le bien immobilier qu’il achète peut facilement espérer un rendement élevé sur le marché de la location. Ce profit peut atteindre les 7 % par an dans le meilleur des cas, néanmoins il faut une bonne gestion du bien immobilier. Quant aux sociétés civiles immobilières, elles proposent un profit plus modeste, mais plus régulier en raison de l’inexistence de vacances locatives. La rentabilité des SCPI est en moyenne de 4,40 % par an avec les frais d’administration facturés par la société. Ainsi, l’investisseur est libéré de tous les soucis concernant la gestion administrative de ses parts. Concernant le niveau de risque, la SCPI est en général moins risquée qu’un investissement locatif habituel. En effet, l’acquisition des parts permet de mutualiser les risques alors qu’une interruption locative ou un mauvais payeur aura un grand impact sur la performance globale d’un investissement locatif. Toutefois, il faut aussi savoir qu’avec les SCPI, la valeur des parts peut baisser en cas de crise économique.

Related Posts

Algorithmes et tarification automatique pour le e-commerce

18 février 2024

18 février 2024

À l’ère du numérique, le commerce électronique connaît une évolution rapide, stimulée par des avancées technologiques considérables. Les algorithmes de...

La psychologie derrière la tarification de vos produits

10 février 2024

10 février 2024

Comprendre les mécanismes psychologiques qui influencent la perception des prix par les consommateurs est essentiel pour toute entreprise désireuse d’optimiser...

Le métier essentiel de femme de ménage

15 juillet 2023

15 juillet 2023

Dans le monde professionnel moderne, la propreté et l’hygiène sont primordiales. Le métier de femme de ménage joue un rôle...